Les 4 saisons de la vigne

Les travaux d’hiver


L’hiver marque le début du cycle du travail de la vigne. De la taille dépendra le bon développement végétatif de la plante et des raisins.

Acte fondateur des travaux de la vigne, la taille a pour but de supprimer les sarments (bois et tiges de la vigne) et de sélectionner les bourgeons qui donneront les pousses et les fruits de la récolte suivante.

À la taille succède le liage. Cette tâche consiste à attacher les sarments restants aux fils de fer tendus entre les piquets, pour éviter la pousse anarchique de la vigne. Dans le passé, le liage appelé aussi « l’attache », s’effectuait grâce à des brins de joncs humidifiés que le vigneron nouait autour des bois. Le jonc est aujourd’hui remplacé par de la ficelle de sisal et une pince à lier permettant la mise en place des attaches. Le but du liage est de mettre en forme la vigne et de veiller à son maintien, afin de faciliter son développement ainsi que les travaux ultérieurs.

Les travaux de printemps


Dès le printemps vient le temps des labours. Opération mécanique, le labour consiste à retourner la terre afin de supprimer les mauvaises herbes et d’ameublir ou aérer les sols.

L’ébourgeonnage, effectué à la main, généralement à la mi-mai, a pour but d’éliminer les jeunes pousses superflues afin de favoriser les rameaux fructifères.

Le palissage s’effectue courant mai-juin, période durant laquelle la végétation est la plus active. Le palissage consiste à « domestiquer » les brins en les faisant passer entre les fils de fer laissés sur le sol, et qu’on relève pour les accrocher deux à deux par divers moyens : crochets ou agrafes.

Les travaux d'été


Le rognage est une tâche qui s’effectue environ trois fois au cours de l’année, selon la pousse de la vigne : en juin (juste après le palissage), en juillet et en août. Le rognage consiste à supprimer l’extrémité des pousses qui sont en pleine croissance. Il a pour but d’arrêter momentanément la croissance de la vigne et de concentrer la sève vers les parties productives de la vigne et donc vers les grappes.

Les travaux d'automne


Le temps des vendanges est la période tant attendue par tous les vignerons. Différents postes de travail sont proposés aux saisonniers :

• le cueilleur coupe les raisins dans les rangs de vignes ;

• le débardeur vide les raisins des seaux des cueilleurs dans les caisses à vendanges ;

• le pressureur vide les caisses dans les pressoirs et surveille le pressurage, l’écoulement du jus et le transfert dans les cuves en inox.

Durant les vendanges, la région est en effervescence tant le travail est crucial et monopolise une main d’oeuvre importante. Elle l’est d’autant plus en Champagne, que le raisin doit être pressé aussitôt coupé pour éviter qu’il ne commence à fermenter et que son jus prenne une coloration de vin rouge.